Que fait-on chez nous ?

 

  • Projet Prusa By Avilab:

Le projet PRUSA By Avilab consiste à monter entièrement de zéro une PRUSA 
MK3 BEAR UPGRADE avec un micro contrôleur 32bits, un écran tactile et le traditionnel plateau
amovible de chez PRUSA.

Le projet est actuellement dirigé par Leo ETCHEVERRY et est en cours de montage par ().

Venez les aider à terminer l’imprimante.

 

  • Projet CNC N° 2 :

Le FABLAB s’agrandit. Au fur et à mesure que le FABLAB évolue, nous nous sommes rendu compte que notre CNC actuelle n’était pas assez volumineuse et solide pour les projets qui nous sont demandés dessus.

Actuellement, nous ne pouvons que découper et graver du bois avec une taille de 55 x 45 cm.

Grâce à l’initiative de notre responsable pôle électronique et machine, nous allons très prochainement nous procurer une CNC en KIT plus grande avec plus d’options.

La Nouvelle CNC pourra couper et graver du bois et de l’aluminium sur une taille de 90 x 90cm, nous pourrons donc proposer plus de service au FABLAB.

Ce projet est dirigé par Melvin Chauvin.

 

  • Projet P60 :

De nos jours les imprimantes 3D sont essentiellement en petit format ne dépassant jamais une surface d’impression de plus de 30 x 30cm (nous ne parlerons pas de CR10 
S5 avec son plateau de 50x50cm qui est loin d’être fiable.)
.

Ce projet a pour but de concevoir la plus grande imprimante 3D domestique possible à un prix le plus abordable possible.

Ce projet est en cours de Crowdfunding sur notre site en cliquant ici ou bien sur le site du responsable pôle électronique en cliquant ici.

Cette imprimante 3D possédera une surface d’impression de 60 x 60cm et sera munis d’un plateau entièrement chauffant, d’une carte de contrôle 32 bits, d’un écran tactile,
du calibrage automatique et de la double extrusion.

Ce projet est dirigé par Melvin Chauvin.

 

  • Projet Fish Keeper :

Le projet Fish Keeper consiste à automatiser un aquarium via Arduino, avec une interface utilisateur permettant de modifier les paramètres ( température, ph, alimentation ).

Le projet est dirigé par Léo Etcheverry.